Se lancer en freelance ou agence : Comment trouver ses premiers clients ?


Beaucoup me demandent comment, sans compétence commerciale, j’ai réussi à lancer mon agence. Effectivement, ce n’est pas une chose évidente, on commence tous à 0, sans références, sans clients. Difficile de montrer des références quand on a pas de clients et difficile d’avoir des clients quand on a pas de références. Bien souvent, on a aucune compétences en marketing ce qui peut être un handicap. Selon mon expérience, voici quelques techniques qui pourraient bien vous aider.

Projets personnels

Commencez par faire vos armes avec des projets personnels. Si vous êtes développeur web, faites un site autour d’une passion, et donnez tout ce que vous avez pour faire un truc nikel. Si vous êtes designer, concevez une interface, faites un motion design (comme par exemple ceci), créez un pack d’icône…

Vous pouvez aussi tenir un blog, écrire des tutos, donner des conseils. Le but de la manoeuvre est de montrer votre sérieux et vos compétences.

A nos débuts nous avions réalisé un site de maintenance informatique à domicile, projet qui n’a pas du tout marché. Cependant, ce fut un atout majeur dans notre portfolio montrant nos capacités et notre sérieux à nos futurs clients. Nous avions réalisé un site + illustrations + vidéos + shooting photos + posters + cartes de visite pour un résultat qui plaisait énormément.

dr-geek

De mon côté j’avais crée un site d’informatique débutant à mes débuts, ce site a aujourd’hui pris de l’ampleur et est un de mes projets start-up, mais a permis également de montrer mon sérieux, et m’a appris énormément. Cours-informatique-gratuit :

 

xyoos-cours
Par contre ne passez pas non plus un temps trop considérable là-dessus !

A la recherche des premiers clients

Cercles proches

Regardez déjà dans vos cercles proches : famille, amis et leurs amis proches. Demandez autour de vous, essayez de trouver quelqu’un avec un besoin. Proposez éventuellement une offre  alléchante (ne travaillez pas gratuitement). Expliquez que la personne a le privilège d’un tarif avantageux car vous avez besoin de références.

Si vous avez déjà fait des stages, c’est peut-être le moment de renouer contact et présenter votre nouvelle activité, en vous rendant disponible pour du simple conseil dans un premier temps.

Plateformes de freelances ?

Il existe plein de plateformes de freelances comme codeur.com ou Remix Jobs . Il y a souvent pas mal de boulot sur ces plateformes, mais aussi énormément de freelances. Malheureusement beaucoup d’entre eux se vendent à des prix ridiculement bas et ont tendance à casser le marché. De ce fait beaucoup de « clients » que vous y trouverez seront très pingres. J’ai donc un avis assez mitigé pour le coup, mais si vous avez besoin d’entre rapidement un peu d’argent, ça peut être envisageable.

Le plus important : Networking !

Le réseautage est de loin la meilleure solution. Allez sur l’ami Google et renseignez-vous sur les événements locaux. Allez faire un tour à la Chambre des Commerces : j’ai suivi la formation 5 jours pour entreprendre et j’ai eu ma première cliente là bas. Allez dans l’espace de co-working le plus proche. Faites connaissances avec les autres. Participez aux différents événements organisés dans ce lieu.

Regardez également tous les événements qui s’organisent autour de votre secteur d’activité (Apéro entrepreneurs, meetups WordPress, Failcon, Human talks, événements indépendants …) Et allez-y régulièrement.

N’y allez pas pour vendre vos prestations directement, allez-y pour rencontrer du monde, soyez à l’écoute de leurs soucis, et présentez-vous comme un problem-solver. Récupérez des cartes de visites, et restez en contact après l’événement : prenez des nouvelles sur leur

Je suis souvent allé à co-work, l’espace de coworking Grenoblois, et j’ai pu avoir pas mal de clients grâce à ça.

Faites-vous remarquer : N’hésitez pas à vous présenter à l’organisateur de l’événement, au patron de l’espace de co-working et présenter votre activité. Faites un article retraçant  l’événement  sur votre blog, cela fera bonne figure. Ces personnes auront grand plaisir à vous présenter autour d’eux. Soyez souriant, accessible, proposez votre aide.

Un site web avec un SEO d’enfer ? Oui mais…

Si vous comptez entièrement sur votre site et un bon positionnement, vous allez avoir des surprises. Sur Grenoble si je tape agence ou freelance Web, il y a énormément de résultats, ça va être dur pour vous de percer. Donc ce ne sera pas la meilleure solution.

Spécialisez-vous : Par contre, vous pourriez jouer sur une ou plusieurs spécialités. Par exemple, je me suis positionné en tant que freelance expert WordPress, et mon positionnement a été excellent. Même si j’avais moins de recherches, les prospects arrivant sur mon site étaient plus qualifiés (ils connaissaient et voulaient WordPress).

Soignez la façon dont vous vous présentez : Analyser la majorité des sites d’agence web. C’est fade, ça ne donne pas envie. Les designs sont parfois très beau, mais ce qui est important, c’est le message à faire passer. Positionnez-vous différemment pour marquer les esprits : vous n’êtes pas développeur web, vous êtes quelqu’un qui va solutionner les problèmes (c’est un exemple). Pour comprendre un mieux ceci, je vous invite à aller faire un tour sur Storytelling.fr

Le bouche à oreille

Une fois les premiers clients terminés, une chose bien va se produire : s’ils sont content de leur site (ou de leur presta) ils vont en parler autour d’eux et vous recommander. Pour cela il faudra être bien organisé, bichonner vos clients (sans non plus vous faire exploiter, sachez trouver la limite), et vous dépasser.

Il y aura toujours des moments de vide (profitez-en pour faire de la veille, pour tester des technos, pour aller à d’autres événements et avancer vos projets persos)…

 

Répartition clients / marketing

Une fois que vous aurez vos premiers clients, vous allez commencer à avoir pleins de choses à faire. Ne négligez surtout pas votre partie marketing. Organisez votre planning afin de garder du temps pour faire votre veille, continuer d’aller à des événements, rester en contact avec votre nouveau réseau (envoyez-leur de temps en temps des ressources, articles qui peuvent les aider, et montrez leur que vous êtes dispos pour les aider s’ils ont besoin. Ne les spammez pas non plus)

On a trop souvent négligé la partie marketing pendant les rushs clients, ce qui a eu pour effet d’avoir des moments de creux. Organiser le rythme d’une agence est une chose très compliquée, à cause de pleins d’éléments futurs imprévisibles (nouveaux clients, retard des clients actuels pour fournir du contenu, urgence qui arrive) Alors gardez un oeil attentif constamment à ce sujet.

Ressources

De manière générale, je vous conseille grandement ce site : DoubleYourFreelancing.  Que ce soit le blog, la newsletter ou même le livre, lisez tout sans retenue !

 

Maxime Bernard-Jacquet

L'auteur

Maxime, 30 ans, Grenoblois.
Entrepreneur, développeur web, formateur. Mon dada c'est WordPress.
En savoir plus


À lire ensuite


3 Commentaires

  1. BenJ dit :

    Concis, précis et plein de liens utiles.
    Merci beaucoup ces conseils, je commence à être en plein dedans (je veux dire dans cette phase, celle du décollage)

    Identifier aussi les associations (par exemple IxDA – Interaction Design à Lyon) comme point d’entrée, une fois en contact régulier avec certains membres, ils peuvent potentiellement vous « prescrire » et inversement 😉

    Presque tous les contacts que j’ai rencontré ont insisté — comme toi — sur la veille (mince j’avais écris la vielle).

  2. BenJ dit :

    Oups j’ai oublié …

    Certains m’ont également fortement conseillé de me faire connaître auprès des agences web / com / pub de la place, en sélectionnant celles qui excelle dans le domaine que je vise (en gros l’UX), car elles font souvent appel à des freelances en période de bourre => piste à creuser ?

  3. Maxime BERNARD-JACQUET dit :

    Salut !
    Oui c’est aussi une bonne idée. J’ai souvent été démarché par des agences pour venir les aider le temps d’un projet en tant que Freelance. Si tu fais du bon boulot ils garderont bien ton adresse de côté. Attention par contre à ne pas devenir le petit sous-traitant pratique et pas cher qui a pas son mot à dire, mais un vrai partenaire. Souvent j’ai des boites qui ont voulu m’exploiter, je les ai bien envoyé ch… 😉

Share This